Faites-le vous-même, le DIY !

Il y a une tendance relativement récente, qui vise à lutter contre le consumérisme. Un des axes d'action de cette démarche, ce sont les efforts de recyclage et les projets DIY (Do It Yourself) ou Système D. De tels projets visent à créer, réaliser ou aménager par soi-même des outils, des meubles, des travaux ou des espaces sans avoir nécessairement à acheter du neuf ou s'en remettre aux soins d'un professionnels.

Le DIY est une philosophie qui apporte de nombreux avantages économiques, écologiques et même pratiques à ceux qui s'y consacrent. Il s'agit donc d'un mouvement qui méritent qu'on en expose tous les tenants et aboutissants.

Que signifie le DIY?

5 Oct 2019

Le "Do It Yourself " (que l’on peut traduire en français par “Faites-le vous-même”) est une façon de construire, modifier ou réparer des objets sans l'aide directe d'experts ou de professionnels. Plus généralement, le DIY est un mouvement culturel, plus ou moins récent, en réaction à la surconsommation, l’obsolescence programmée et la crise écologique. Par la suite, le terme DIY a pris un sens plus large qui couvre un large éventail de compétences.

Le DIY est associé aux scènes internationales de rock alternatif, punk rock et indie rock, aux réseaux indymedia, aux stations de radio pirates et à la communauté zine (fanzine et autres magazines de niche). Dans ce contexte, le bricolage DIY est lié au mouvement de l'artisanat d'art, en ce sens offre une alternative à la culture de consommation moderne qui met l'accent sur le fait de compter sur la production des autres pour satisfaire ses propres besoins. En somme, c’est comme si vous décidiez de lancer un casino en ligne français: au lieu de faire appel à un prestataire, vous prendrez en charge le projet de A à Z !